Théâtre Montreux-Riviera.



You are using an outdated version of Internet Explorer.
Please upgrade your browser :

internet explorer

l’historique

1976 : La naissance…

Le C.D.C.R. (Centre dramatique Chablais-Riviera) est né de la rencontre de trois personnes et d’un lieu, le Théâtre du Vieux-Quartier à Montreux (T.V.Q.).
Co-fondateur de cette salle avec des amis passionnés comme lui, Jean-Pierre Duchoud se battait déjà depuis 1952 pour y présenter des spectacles, lorsqu’au cours d’un lointain stage d’Art dramatique à St-Flour (Auvergne), il sympathise avec deux représentants d’une troupe « concurrente » voisine, Annie Godel et Jean-Philippe Weiss, des Tréteaux du Château de La Tour-de-Peilz.

Les liens d’amitié se resserrent au point que naît l’idée d’une troupe professionnelle de théâtre décentralisée (la première à s’implanter hors de Lausanne !); en été 1976, le C.D.C.R. est fondé. Ainsi, que ce soit dans son lieu de résidence montreusien ou en tournée, la nouvelle troupe commence à proposer une saison théâtrale complète, qui ne fait que s’intensifier au cours des années.

La régionalisation et les échanges culturels avec la Russie

Dès la première saison (1976-1977), les productions du C.D.C.R. s’insèrent naturellement, aux côtés de spectacles parisiens, dans la saison théâtrale proposée par le C.R.A.C. (Centre Régional d’Activités Culturelles et de Loisirs Vevey-Montreux) dans les différentes salles de la région : le Théâtre de Vevey, la Salle des Remparts à La Tour-de-Peilz, le Théâtre du Vieux-Quartier, le Casino et la Maison des Congrès de Montreux.

Afin de consolider encore ses structures, s’il en était besoin, le C.D.C.R. se constitue en Fondation (Fondation pour l’Art Dramatique) le 13 juin 1990, réunissant des personnalités de la région, ainsi que les Communes de Montreux, La Tour-de-Peilz et Vevey. C’est aussi à cette époque que débutent les échanges culturels avec la Russie : le Théâtre Lensoviet de Leningrad, puis l’année suivante, le Théâtre National de Soukhoumi en Abkhazie, et pour finir (momentanément) en apothéose avec l’équivalent russe de la Comédie Française, le Théâtre Pouchkine (ou Alexandriinsky) de St-Pétersbourg !

Nouvelle direction

1991-1992 est la saison des grands changements : à la suite de la rénovation du Théâtre de Vevey, l’organisation d’une saison théâtrale est confiée à l’organisme qui y est lié, la Fondation des Arts et Spectacles de Vevey (FAS), en remplacement du C.R.A.C. Les liens entre cette nouvelle saison régionale et le C.D.C.R. perdureront encore quelques années, jusqu’en 1994, par le biais de l’achat de ses spectacles pour les intégrer dans l’abonnement du Théâtre de Vevey. Parallèlement, Jean-Pierre Duchoud prend sa retraite et remet la direction du C.D.C.R. à Jean-Philippe Weiss. Afin de mieux faire face aux tâches administratives qui lui incombent dorénavant, il s’adjoint la collaboration de Sylviane Silbereis-Vassy.

A la conquête de Paris et d’un nouveau nom !

Toujours à la recherche de solutions pour équilibrer ses finances (le coût de la vie étant inversement proportionnel aux subventions accordées…), la nouvelle équipe décide de s’ouvrir vers la « Mecque du Théâtre francophone » : Paris. Le but recherché est double. D’une part, encore augmenter l’aura du C.D.C.R. par l’engagement de têtes d’affiche, qui viennent répéter et jouer en Suisse pendant près de deux mois, et d’autre part, vendre ses spectacles à l’étranger. Une démarche qui trouve son – provisoire! – couronnement en 2002, avec l’attribution d’un Molière de la meilleure comédienne à Annie Girardot pour son rôle dans « Madame Marguerite », créée à Montreux, d’un Molière d’honneur décerné à la même comédienne pour l’ensemble de sa carrière, et du Molière du meilleur spectacle musical pour « Frou-Frou les Bains » !

Du TVQ au TMR

Qui dit réputation internationale dit également besoin d’avoir une identification précise: c’est ainsi qu’au début de la saison 2002-2003, Centre Dramatique Chablais-Riviera et Théâtre du Vieux Quartier disparaissent en tant que dénomination, pour faire place à la nouvelle « appellation d’origine contrôlée » Théâtre Montreux-Riviera.

La distribution du « Pot carré ». Cette adaptation bruxelloise, due à Raymond Pradel, de la pièce co-écrite par Jean-Pierre Duchoud, « Le Bistrot », a été présentée à l’occasion du 30ème anniversaire de la compagnie.

La saison 2005-2006 marque la 30ème saison d’activité du Théâtre Montreux Riviera. Pour marquer cet anniversaire, un week-end de spectacle et de fête réunit sur la scène du TMR 30 comédiens ayant participé à cette (déjà!) longue histoire.

C’est également l’occasion pour Jean-Philippe Weiss de prendre du recul et… une retraite de directeur, si ce n’est de comédien et metteur en scène. Sylviane Vassy a repris le flambeau jusqu’en 2013.

Galerie

Image SAGA, improvisation théâtrale

SAGA, improvisation théâtrale

Actualité du 19 septembre 2017

SAGA est un spectacle d’improvisation théâtrale interactif. Avec une histoire unique, chaque spectacle devient une création originale car le destin des personnages est...

Image Infos circulation et parking

Infos circulation et parking

Actualité du 27 juillet 2017

Le parking collège de Montreux-Est est accessible durant les travaux, sortie impérative avant minuit.

Image L’art oratoire par le biais du théâtre

L’art oratoire par le biais du théâtre

Actualité du 11 juillet 2017

Rien de mieux que les techniques théâtrales pour prendre aisément la parole en public, avec confiance et conviction.